RnR-Road-Trip-Report#1: SCUMBAG MILLIONAIRE |Le Bukowski (ES)

(Si tu ne connais pas SCUMBAG MILLIONAIRE, va voir l’article précédent !)

Göteborg.
La première chose à laquelle je pense est à ce clip complètement barré et génial de LOK et HARDCORE SUPERSTAR !

Deuxio : Bah ouais, la Suède, ses groupes de Rock’N Roll, la ville aux 36 clubs de zic dont sortent DEADHEADS, GRAVEHARD, THE KENDOLLS, GRANDE ROYALE, SPIDERS et… La liste pourrait est longue ! J’ai découvert SCUMBAG MILLIONAIRE cette année en zappant de clip en clip et quand j’ai vu qu’une tournée passait par l’Espagne cet automne, autant te dire que ça me démangeait de prendre la bagnole et let’s go! Alors sache que Donostia est du coup le nom basque pour la ville de San Sebastian se trouvant à côté de la frontière française côté Atlantique. Difficile de trouver des gens motivés et dispo du côté de Toulouse mais j’arrive à convaincre mon pote Lou de se laisser embarquer, comme il habite sur la côte ouest. Vendredi 28 octobre me v’là donc en route pour Capbreton dans le sud des Landes. Co-voiturage histoire d’économiser un peu de thunes, grand soleil, les Pyrénées en fond visuel… Le trajet vendait du rêve si on oublie la partie « Le-GPS-merde-complet-et-me-fait-passer-par-Bayonne-et-putain-:-bouchons !« . Une bonne heure plus tard je me retrouve à leur colloc : grande baraque landaise avec piscine (ça va la vie ?!). On prend les vélos et on décide d’aller se poser à la plage pour voir le coucher de soleil avec bières, pâtés et pain.

dscf4807

Capbreton / Hossegor, c’est… Non, n’y va pas, non ! (Comme ça on se le garde pour nous uhuh!! Raté) Des dunes de sables, pins, pistes cyclables partout, shops que tu ne vois pas dans les autres villes (beaucoup d’auto-entrepreneurs), les belles baraques landaises, les gens détendus, bref, la vie à la cool ! On se décide après à rouler pour l’Ile du Malt, cave à bières dans une zone « commerciale » où Mat, un des colloc de Lou bosse et, yeah ! Un billard ! Une partie, puis deux, puis trois, puis… Bref, pris une raclée comme d’habitude uhuh ! On se rentre à 3h du mat’ en voiture (nuit noire + froid humide : finalement on reviendra pour ramener les vélos demain matin !)

Lou & Mat, L'Ile du Malt
Lou & Mat, L’Ile du Malt

dscf4815

Samedi : réveil « matinal » et motivation ! Parce que, ah oui, le jeudi Max des SCUMBAG m’a renvoyé un message « Attention en fait on joue tôt, j’espère que tu pourras être là ! » – « Tôt ? Genre… ? » – « 13:00 » AH OUAIS. On s’étonne qu’en Espagne ça joue à une heure pareille, où est passée la traditionnelle sieste et fermeture de 14 à 17 ?! Après avoir ramené les vélos, on décolle à 11h donc pour San Sebastian après un ravitaillement au Leclerc du coin, histoire de prendre le petit déj en bagnole : une qui conduit, l’autre qui fait les tartines ! En à peine une heure on arrive, assez marrant de voir une portion d’autoroute traverser la ville (un genre d’échangeur en hauteur), on tourne un peu dans les rues et on finit par trouver une place de choix pour quelqu’un comme moi qui ne maîtrise toujours pas l’Art des créneaux. On est qu’à 5 min’ du club et ça semble gratis pour stationner : parfait ! Arrivés au club à 13h pétantes on rencontre les gars, les balances n’ont pas encore été faites et le matos est en train d’être installé, ha, ça reste l’Espagne !

dscf4832

dscf4831

On part se balader le long de l’Urumea où tu peux flâner et remonter jusque l’oécan via de larges espaces piétons bien aménagés. Ici aussi les gens semblent détendus et profitent des 25°. Oui, 25° fin octobre, tout va bien. On retourne à la salle du Bukowski, il y a un peu de monde présent, ce qui est plutôt cool pour l’heure et le groupe est tout aussi surpris que nous ! Les espagnols sont comme je les ai connus en fest à Barça : enthousiastes et curieux. On voit du t-shirt GIUDA, THE SEWERGROOVES… Ah, et l’Espagne est plutôt connue comme le pays de prédilection où les groupes scandinaves vont jouer (Y a qu’à voir à l’époque les salles remplies pour THE HELLACOPTERS, GLUECIFER, IMPERIAL STATE ELECTRIC…) donc à mon avis, les mecs doivent surveiller la prog du Bukowski… Et quand tu vois le look des gars sur les photos promo, y a pas à chier, tu reconnais le style et tu fonces ! Le Bukowski : une scène en hauteur en fond de salle, un bar sur toute la longueur et près de l’entrée, une pièce ouverte en mode salon avec fauteuils, lustre et… une statue de dalmatien ? WTF ? En checkant la prog et portfolio, je me rends compte que la majorité des tournées que j’aimerai voir passe par là, t’inquiètes que maintenant on va surveiller ce lieu de près !

Ah non mais quitte à n'avoir pris que des photos floues autant te mettre la plus WTF?!
Ah non mais quitte à n’avoir pris que des photos floues autant te mettre la plus WTF?!

Alors le show : SCUMBAG MILLIONNAIRE n’a peut-être que sept titres en écoute sur le net et deux ou trois de plus en réserve mais arrive à assurer un show ! Ca joue loud & fast, manches en l’air, jambes écartées et grattes vers le sol as a Ramones ! En prime, deux covers bien choisies, une de TURBONEGRO (ha, sorry, zappé laquelle) et forcément « Gonna get some action now! » des HELLACOPTERS (…Dis-donc, c’est quoi ces traînées rouges clairsemées sur la gratte blanche ?!) Ca marche bien auprès du public qui bouge et en redemande. Je t’ai filmé « Dead End« , ça te laissera un aperçu live

Fin de show, les gens restent discuter au merch en en terrasse, bière à la main. Pas de démos dispo malheureusement, rupture de stock ou problème de timing au pressage à l’usine, je ne sais plus. Plus de girlies non plus, c’est pas grave, je pense avoir déjà retaillé la quasi intégralité des t-shirts de groupes dans mon placard, alors un de plus ! Bière finie, on s’échange nos num pour pouvoir se retrouver avec le groupe plus tard dans l’après-midi. Cette fois on part voir le centre-ville historique, plutôt cool, on croise deux-trois shops rock / metal et on marche jusqu’à l’océan près du port où on se pose face au soleil sur un muret en bordure. Face à nous, sûrement en marrée haute, des personnes squattent un escalier descendant directement dans l’eau, on voit passer aussi pas mal de petits bateaux au loin et des gens en paddle. On se bouge ensuite au centre commercial du coin voir à quoi ressemblent les produits locaux. Comme à Séville, un rayon entier consacré à l’huile, mais aussi les nombreux et traditionnels jambons suspendus… On se dit qu’avec le temps, un barbeuc ça aurait été la classe !

dscf4833

On se choppe des bières pour finir la balade et on retrouve les gars vers 17h à l’Altxerri Bar&Jazz. Pour l’anecdote à la con, la porte d’entrée de ce bar concert en sous-sol se trouve dans un recoin et la première porte que tu vois en arrivant sous l’enseigne est celle d’une galerie d’Art. Quand on ouvre finalement la bonne porte une alarme retentit « Merde Lou on s’est plantés c’est pas là non plus ! » et… ah si si, ce n’est qu’une sirène d’ambulance ou autre. Jamais trop habitués à celles à l’étranger uhuh. Cave plutôt cosy, James Brown dans les enceintes et lights à dominance rouge, il n’y a personne à part nous. Les gars paient quelques tournées de tequila et bière et on discute. Ils sont super contents qu’on ait fait la route pour eux ! On parle de la scène scandinave : eux pensent qu’elle est très forte actuellement mais que ça ira sûrement en déclinant. Sans compter que comme partout, cette scène se retrouve polluée par une multitude de groupes jouant avec zéro attitude sur scène. On parle de THE SCAMS, DEADHEADS… Un microcosme où ils semblent tous se connaître. Max travaille dans la vidéo et a réalisé les clips des SCUMBAG mais aussi certains de DEADHEADS, SPIDERS, HONEYMOON DISEASE et autres ! Sa dernière vidz est un genre de report de GRANDE ROYALE au studio de Nick Andersson pour leur dernier album. Pour l’avoir écouté aussi (Guillaume, Teenage lust prod’, l’avait passé en bagnole), on tombe d’accord sur le fait que ça sent pas mal ISE et que du coup ça part sur un son vraiment différent, pas mal en soi, mais ça devrait dérouter pas mal de personnes les attendant au tournant… Affaire à suivre.

Flou artistique n°x dans les rues de San Sé
Flou artistique n°x dans les rues de San Sé

Hey ! Mais pourquoi vous portez tous des casquettes alors qu’il n’y a pas de soleil en Suède ?! » Remarque pertinente Lou, ahahah ! Les mecs lui trouvent un côté Sebastian Bach, c’est bien, ça change du chanteur de Status Quo. Ca parle aussi de grattes entre Lou, Max#2 et Dennis, de tatouages et des histoires derrière. Ils nous racontent qu’ils ont cherché sur la tournée espagnole à se faire tatouer « Bla bla bla » avec une typo un peu rock’n roll mais qu’ils n’ont trouvé aucun tatoueur qui était ok ou qui pouvait trouver une typo cool ! « Bla bla bla », ouais, les deux Max semblent remontés sur piles et sont semblables aux personnages de Beavis & Butt-Head (merci Lou !) On parle aussi du retour d’HELLACOPTERS et du show au Sweden Rock « Le backdrop était IMMENSE, c’est le seul truc dont je me souviens » nous raconte Max, qui manque de bol, a fait un black out sur un truc qu’il attendait depuis plus de six mois, pass VIP en poche ! Les mecs checkent de temps à autre leur tel pour Danny, leur manager sur la tournée espagnole resté au Bukowski pour tenter de trouver un hôtel pour la nuit. Mal barré quand on voit qu’une semaine avant les établissements étaient plein à quasi 90%. Ils finira par en trouver un à mi-chemin entre San Sebastian et Bilbao où ils jouent le lendemain (à, tu vas rire, midi !) et les mecs doivent être là-bas pour maxi 23h s’ils ne veulent pas que le gérant refile la clé à d’autres ! On est invités à les suivre sur Bilbao le lendemain mais faut s’rentrer ! On quitte l’Altxerri Bar&Jazz vers 22h et on ne manque pas de faire arrêter les passants le temps d’une photo ! « My brain, my brain, could you change my brain ? » nous demande Andreas, on voit bien que les mecs commencent à être attaqués par le manque de sommeil et autre ahah … Bye-bye San Sé, on reviendra …

14876307_10154294284182670_75963162_o

Prochain report à priori : QUIREBOYS, THE LAST VEGAS, DUST BOWL JOKIES à Lichtenfels en Allemagne !

Publicités

Une réflexion sur “RnR-Road-Trip-Report#1: SCUMBAG MILLIONAIRE |Le Bukowski (ES)

Pour laisser un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s