Max & Zoé (Herrschaft VS The Cnk) part I

Je crois que c’est en 2004 qu’un mec du lycée m’avait foutu une copie d’ « Ültraviolence über Alles » de THE CNK entre les mains. Suite à la fin d’ANOREXIA NERVOSA une année après, le Count Nosferatu Kommando s’était remonté sous le nom de Cosa Nostra Klub. A cette même époque, la scène française était dotée de formations plutôt tapageuses dans l’electro / metal indus, et on avait souvent l’occasion de voir pas mal de lives, si on était un tant soit peu motivé à se déplacer ! L’époque où des groupes comme PUNISH YOURSELF, ARSCH DOLLS, MALAKWA, TAMTRUM… tournaient pas mal et se démerdaient à monter des shows (certains le font encore très bien, mais les concerts se raréfient…). L’ère myspace aidant à la promotion des groupes, j’avais découvert HERRSCHAFT dans ces mêmes années et m’étais déplacée à Montpellier lors de leur tournée avec DEXY CORP en 2010. Entre temps, nous avions déjà accueilli sur Toulouse en 2009 The CNK avec Necrocosm Productions, date réitérée avec VARSOVIE en 2011.

Si je devais te mettre dans l’ambiance, The CNK c’est l’artillerie lourde, un groupe souvent qualifié de subversif, un rouleau compresseur d’humour provoquant, fracassant, mais souvent incompris dans l’hexagone, renforcé par des samples et matraquant son indus (eux même se qualifiant de « French Military Glamcore »). En live, on retrouve un show tout aussi martial, décadent mais élégant, où l’on peut sentir l’odeur de la poudre et du souffre. Quant à Herrschaft, il s’agit d’une formation electro / metal indus. Leur dernier album relate l’apogée de l’Homme en 2052 et sa chute. Touchant à des concepts d’anthropologie et de science-fiction, le groupe aborde dans un registre futuriste le thème de l’humanité en perdition, de la plongée de l’Evolution vers le Chaos. Une face lumineuse et l’autre obscure : après la chute, que reste-t’il ?

Bon mais revenons-en aux histoires de tournée … Herrschaft revient justement d’un festival belge. On se retrouve avec Max (batteur et désormais chanteur dans ce groupe) et Zoé (bassiste et ingé-son chez les 2) un soir en semaine à un concert des WHACKS (ft/ Iann Lewis). Après le live, on s’en va poser nos fesses à la Cantada. Après cinq années à Paris j’y mets enfin les pieds, comme quoi… Minuit, l’heure du crime :

(Photo de couverture par par Alexis Guerbas  – http://a-bleached-boy.tumblr.com/ )

– … Oh putain, ça enregistre ! (Max)

– Ca y est il a le stress là ! « J’parle plus ! J’parle plus ! » (Alicia)

– Il était une fois… (rires) (Zoé)

– Ben de quoi tu veux qu’on parle ? Hé mais on n’a pas à boire ! On ne peut pas parler si on n’a pas à boire. Alors c’est vraiment ça, tu ne vas plus rien dire et c’est à nous de parler maintenant ?!

– Ben ouais, c’est des histoires … Bon allez vous étiez partis sur Carcassonne…

– Carcassonne c’était une des pires dates qu’on a fait avec Herrschaft mais je pense qu’on a tout cumulé en une seule date !

– On a tout cumulé en 4h de temps… Déjà il y a eu le chanteur qui était totalement mort bourré avant la date, avant même de commencer à jouer sur scène !

– Il était monté sur scène avec sa bouteille de vodka, 1er morceau il commence à s’agiter et au tout début du morceau il fait « boooaaah » et il s’écrase sur la batterie !

– A l’époque Max était à la batterie, il n’a pas compris ce qui lui arrivait, il a continué à jouer …

– Le poids mort !

– Ah ben ouais de toute façon il a tout défoncé ! Max a continué à jouer et à taper un peu sur le chanteur du coup … Non mais en plus on a une vidéo de ça et le plus drôle c’est que finalement PERSONNE n’a levé le petit doigt pour aller le relever de la batterie

– Etalé comme une merde, il avait piqué la veste en cuir de l’ex de Zoé, du coup elle s’est complètement déchirée en plus

– Et on a nos roadies qui sont arrivés et qui l’ont relevé parce que du coup nous on n’a pas bougé, comme il avait défoncé la veste il s’est relevé dans un nuage de plumes

Herrschaft live au Coalescaremonium à Bruxelles
Herrschaft live au Coalescaremonium à Bruxelles

– Ca commencait bien ! Et dans la salle il y avait genre 3 pelos, dont 2 qui avaient 15 ans, qui regardaient leur téléphone et qui se sont barrés après que le chanteur se soit vautré ! C’était dans une espèce de night club beaucoup plus orienté RnB, qui n’avait rien à avoir avec nous. Donc on a fait notre concert comme ça, les gens n’ont pas compris du tout ce que c’était, bon personne ne s’est pointé devant nous et après on a perdu notre chanteur dans la soirée, il était complètement déchiré. A un moment donné on l’a cherché dans le terrain vague qui était autour du club, il y avait une quatre voies juste à côté, on a eu peur qu’il s’y fasse écraser donc on a fouillé toute la nuit, il y avait une niche de chien on l’a même cherché dedans (rires). Quand on l’a enfin retrouvé finalement il s’était niqué la main en tapant dans un miroir

– Et comme on était en pleine tournée il a passé tous les autres concerts avec sa main bandée il tremblait un peu comme ça là … Je pense qu’il a failli faire une convulsion à chaque concert qui a suivi hein !

– C’est clair ! Bref ! On l’a couché dans le van, il était tout pété avec sa main là … et nous on trouvait le reste de la soirée très sympa. Après nous il y avait un Dj…

– …Et la capote était pleine de merde ! (rires) (Inconnu qui s’incruste)

– L’histoire de la capote pleine de merde, ça nous est arrivé, mais on y vient après ! (rires)

 

– …et alors le truc rigolo c’est qu’après on a commencé à tiser, on était très contents on rigolait, on faisait les cons avec les groupes, et t’avais le Dj qui avait sa petite tablette comme ça là et qui faisait danser tous les petits jeunes de 16 ans présents sur du RnB tout pourri, sauf qu’en fait, il y avait la scène avec le Dj sur son truc, et il y avait en face une espèce d’alcôve où il y avait la console avec le master général du son. Et les loges étaient derrière cette console ! Donc nous pendant qu’on se murgeait bien dans les loges, on s’est retrouvé avec cette console de son à portée de main et on a commencé à filtrer les trucs du Dj, donc on pouvait rajouter des effets sur son son à lui et du coup le mec commence à faire son truc et ça fait « crouuuur crrrr crrrr » et nous on était caché derrière (rires), il nous voyait pas…

– On a fait ça pendant 2h, et à 2h du matin, pendant qu’il était en train de mixer, il a coupé son son et il a hurlé « t’as pas bientôt fini gros connard ?! » (rires) et on était 6 derrière la console à faire ça ! Il a remonté le son, mais on lui a pourri son set ! Le même soir j’étais en train de boiter en plus, parce que Max à la fin du concert du groupe d’après m’avait porté en me disant « tiens tu vas slammer ! » sauf que comme je te disais, on était 4 dans la salle et le groupe venait juste d’arrêter un accord … Il a fait « oh ben le son s’est arrêté, j’te lâche ! » Et BLAM ! Je me suis pété une hanche …

– Il est tombé sur le côté … C’était du vieux carrelage… donc voilààààà ! Donc après on est rentré à l’hôtel …

– En traversant la nationale BIEN SÛR ! (rires) On l’a interdit à notre chanteur mais nous on l’a fait 3 fois ! Parce que « oh ben il n’y a pas assez de trottoir de ce côté », alors on est passé de l’autre côté : « oh bah non il n’y a pas plus de trottoir par ici autant qu’on repasse de l’autre côté »

– Donc on arrive au Formule 1 …

– Et à l’hôtel il y a un espèce de con de notre équipe technique qui a retrouvé de la sauce ketchup du Quick dans ses poches il a fait « oh tiens c’est marrant de la sauce ketchup ! » plllllllfffff ! Et là c’est parti en bataille de ketchup dans l’hôtel ! Max était dans les chiottes, il a trouvé la lunette des chiottes qu’il a arraché, il a fait « tiens, ça m’irait bien comme collier ! » et il a passé le reste de la soirée avec la lunette des chiottes autour du cou

– Et alors comment ça se passe quand t’as des dégâts comme ça dans les hôtels… Le lendemain, tu pars le plus vite possible avant que ce soit constaté ?

– Tu pars le plus vite possible !

– Manque de bol l’hôtel était assez vide mais là où il y avait les chambres de tous les groupes, il y avait une nana qui avait décidé de dormir là et qui nous a pourri pendant la soirée en nous disant « Je vais appeler les flics ! C’est dégueulasse ! » On était désolés pour elle !

– Il y avait une seule aile de l’hôtel qui était occupée, ils avaient mis les groupes et la SEULE occupante qui n’avait rien à voir avec les groupes ! Elle a morflé !

– Oh ben c’est clair la pauvre … Nous on se coursait dans les couloirs en se balançant de la sauce, on était gentils si tu veux mais ça foutait du bordel. Après on a repeint le van …

– Alors du coup on était en tournée avec un groupe qui s’appelle Dexy Corp, qui sont de supers potes ! Nous on avait notre van, eux ils avaient le leur et alors c’était vraiment la bataille genre qui va sauver le Soldat Ryan quoi ! Donc on avait un prisonnier chez eux et eux avaient un prisonnier chez nous et à un moment on s’est dit « hey ils sont occupés avec notre prisonnier » et donc on est allé leur pourrir leur van… bon on a repeint leur van, bref il était impraticable ! Et c’est que le lendemain matin qu’ils se sont un peu réveillés la gueule dans le cul en disant « mais il y a tout là ! Il pue la merde il pue la pisse… » il y avait de la sauce McDo enfin bref…

Qui va sauver le soldat X à Carcassonne
Qui va sauver le soldat X à Carcassonne

– Et Dexy Corp comment ils se sont barrés du coup ?

– Ben en van ! (rires) En van tout pourri … Et en fait comme ils avaient embarqué un énorme rouleau de PQ pour nettoyer un peu leur van …

– Hé ouais ! Quand on était sur l’autoroute, ils étaient à 200m devant nous et ils se sont mis à dérouler cet ENORME rouleau de PQ … On a commencé à voir cet espèce de truc qui sortait de leur véhicule on a fait « …putain ! » et le PQ nous arrivait dessus comme ça (rires) on a du prendre 200m de PQ qui s’arrachait et se foutait sur le parebrise …

– Et après 200m déroulés, ca s’arrachait, et ils recommençaient ! (rires) C’était des rouleaux mais vraiment énormes comme ceux que tu trouves dans les stations service, on se disait « ah les bâtards ! »

– Bon après on est rentré on s’est couché

– Ouais, j’ai mis UNE SEMAINE à m’en remettre moi quand même …

– Non mais c’était sympa. On avait fait 3 dates dans le sud avec Dexy Corp et Porn et Carcassonne était la plus débile qu’on ait faite ! Bon et à l’Antirouille (Montpellier) et au Crockmore c’était plus gentil en fait, on était plus fatigué

– La première on était déçu on n’avait pas assez fait les cons … La tournée du sud-euh !

– Ah ben ça n’arrêtait pas, c’était incroyable ! … Le festival du rire cette tournée !

– … La France a du talent ! (rires) Donc on était partis sur cette tournée, je venais de monter un setup génial, grosse console de mixage ! On n’avait jamais eu de problèmes ! A chaque fois qu’on arrivait dans une salle de concert, on déchargeait la console de mix qui était une console ENORME, qui pesait 110 kg il fallait être 4 pour la décharger. On arrive à Montpellier, la console faisait bien 1m50 de large, et on demande où est la salle de concert « ben elle est là-haut là … En haut de l’escalier en colimaçon ! » (rires) Là les autres me regardent et me font « Zoé, ta console, on la montera jamais … »… On a mis 2 HEURES à monter cette putain de console qui était 2 fois trop grande pour rentrer dans un escalier en colimaçon

– Putain et elle s’est cassée la gueule sur les tréteaux !

– On l’a posée sur les tréteaux, et au moment de la 1ère note sur les balances, j’entends BLAM ! Boom, plus de son, la console s’était écroulée par terre, trop lourde… et on a mis du temps avant de la redémarrer en plus …

– On s’en est séparé depuis !

– … Et depuis j’ai pris un truc plus petit mais encore plus lourd ! Maintenant faut être 5 pour la soulever.

(On relance une tournée d’absinthe)

– Et t’as récupéré des anecdotes de Iann un peu ? (ndlr : Iann Lewis, ancien batteur des BlackRain et Dj sur mes soirées toulousaines, actuellement The Whacks, Voltrage … présent au bar avec nous !)

– Bon Alicia elle fait un blog sur les anecdotes de tournée, tu vois les trucs un peu funky… mais racontables ! (rires) Nous perso on s’est un peu concertés, on a fait le tri (rires)

– Faudrait que j’y réfléchisse et que je prenne moi-même des notes déjà ! (rires) (Iann)

– Et puis on en a une avec Iann où on a fini à l’hôpital tous les deux, avec le Dr Petit Bonhomme mais on ne peut pas raconter ça ! MONSIEUR Bonhomme, PROFESSEUR Bonhomme !

– Mais on ne peut pas en parler…

– Toi non plus tu ne veux pas la raconter !

– Oooh non !

– Rho allé ! On n’est pas obligé de la publier … vous aiguisez notre curiosité là !

– Alors il était dans quel service ce Dr Bonhomme ?

– (rires ) Au service des MST et c’est TOUT ON S’ARRÊTERA LA ! (rires)

Herrschaft live au Coalescaremonium à Bruxelles
Herrschaft live au Coalescaremonium à Bruxelles

– Au service dépistage ! … Pas des pistaches hein ! C’était pas l’heure de l’apéro ! (rires)

– « Che voudrais oun’ dépistache ! » – « Heu c’est un hôpital Monsieur ici ! » (rires) Bon racontez, racontez là !!

– Ah non on ne peut pas !

– Y a plus une seule groupie qui va s’approcher de vous après c’est ça ?

– Tu sais qu’elle était là Alicia à Toulouse quand on avait joué avec The CNK ?

– Ah ben ouais, à Beauzelle, dans la colloc des Soror Dolorosa

– Où il y avait Hreidmarr qui avait traîné cette fille sur le sol en la tirant par les cheveux dans le couloir et elle qui criait « Au viol, au viol ! » C’était n’importe quoi !

– Ben c’était bizarre parce qu’elle l’avait chauffé toute la soirée et au bout d’un moment il l’a trainée et c’est là qu’elle fait « non, non… »

– Ah ben si tu veux une anecdote là-dessus… Elle m’a fait des trucs pendant votre concert.

– SERIEUSEMENT ?

– Derrière votre tour bus

– SERIEUSEMENT ?! Derrière notre tour bus elle t’a pompé ! Elle-t’a-pom-pé !!

– C’était qui ?

– Noooooon ! Ce qu’il y a, c’est que j’ai beaucoup de respect pour elle, d’une certaine façon, parce que c’est une groupie à l’ancienne comme on n’en fait plus…

– Exactement !

– Et ça, ça n’existe plus. Elle n’en a rien à foutre, elle n’en a rien à branler … Bon je vais m’arrêter là, mais euh…

– Et elle est encore vie ? (rires)

– Personne n’a de nouvelles je pense qu’elle est morte avec un problème de drogue …

– Elle a atterri dans le service de Mr Bonhomme !

– Elle a sûrement atterri dans la MORGUE de Mr Bonhomme !

– C’était excitant mais heu … effrayant ! (rires) J’ai rien compris …

***

[La suite avec les anecdotes de The CNK prochainement !]

DSC_1001_3
Pic par Alexis Guerbas – http://a-bleached-boy.tumblr.com/

 

Publicités

Pour laisser un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s